Festival Photo la Gacilly vu du drone.

Après le Mont Saint-Michel puis l’abbaye de Fontevraud, Wanaii Films et l’édition du soir vous présentent leur nouvelle coproduction.

Cette fois, Jérémie Éloy a promené son drone dans les ruelles de La Gacilly (Morbihan, Bretagne), à l’occasion du Festival Photo connu nationalement, qui s’y déroule chaque été. Des images exceptionnelles pour une vidéo qui invite à l’évasion et à la découverte d’un événement qui vaut le détour. Pour ceux qui n’y sont jamais allés, c’est le moment de découvrir l’endroit et son atmosphère unique. Quelques secondes de bonheur et de quiétude…

 Pour voir le film cliquez ici 

Interview Ouest France

Trois questions à Jérémie Eloy, Wanaii Films

Vous avez filmé le Festival photos de La Gacilly sous un angle très original. Quelles ont été les techniques employées et comment avez-vous construit ce projet ?

Le Festival photos de La Gacilly est vraiment unique. Des photos sublimes d’artistes du monde entier sont exposées en plein air, dans ce village magnifique : c’est un lieu idéal pour exprimer sa créativité. L’idée était de montrer ces images sous un angle que les visiteurs ne perçoivent pas d’ordinaire.

Nous avons utilisé le drone pour capter les photos du ciel : un point de vue inaccessible, d’habitude, pour le visiteur. Ensuite, via la technique du « timelapse » (succession rapide de multiples photos, ici environ 6 000), nous nous sommes rapidement aperçus que ces ombres qui défilaient sur les photos transcendaient les œuvres, leur offraient un genre de nouvelle vie, non perceptible elle non plus, à l’œil nu. Enfin, nous avons utilisé un rail pour réaliser les plans à l’intérieur même du village, de nuit.

 

Quelles ont été les difficultés particulières du projet ? Comme choisissez-vous la musique, le tempo pour le montage ?

Le Festival Photo nous a ouvert les portes en grand, facilitant les procédures d’autorisation, notamment pour le tournage drone. Ensuite, il a fallu trouver un angle, trouver le moyen de donner vie à quelque chose qui ne l’était pas, en vie : filmer des photos.

Nous avions déjà une idée très précise du montage, du lever de soleil au coucher. Il nous restait à travailler le « timelapse » et retoucher les images. Quant à la musique, c’est ce qui demande parfois le plus de temps. On la pense souvent avant le montage. Il faut donc en dénicher une qui correspond parfaitement à l’ambiance, la « couleur » que l’on souhaite donner à l’ensemble.

 

Wanaii Films et l’édition du soir d’Ouest-France proposent des vidéos exceptionnelles de lieux emblématiques de la région. Pourquoi les films depuis un drone plaisent tant ?

Le drone permet de dévoiler les secrets d’un lieu. Il permet la découverte, pour le spectateur, via un œil totalement nouveau, à la façon d’un oiseau, libre, qui se faufilerait où il veut, quand il veut. Un monument, une plage, un village, un lieu sacré… Le drone permet de partir à l’aventure, léger. On peut frôler les toits, s’échapper par les fenêtres. La sensation de liberté est inouïe.

D’ailleurs, nous aussi prenons énormément de plaisir à « voler », piloter, cadrer. La plupart du temps, nous découvrons des trésors, dévoilons des perspectives totalement inattendues, même les fois où nous avons l’impression, pourtant, de connaître les lieux depuis des années.

Pour en savoir plus sur le festival c'est ici 

Nous contacter


Téléphone. 06 83 64 37 12
Email. contact@wanaiifilms.com
Adresse.

Saint Malo

   


Suivez-nous.


contact-accueil

Ils nous font confiance

  • Airtahiti
  • Altran
  • Bic
  • Cnn
  • Fondationhulot
  • Fp Logo
  • France5
  • Groupama2
  • Iledefrance
  • Logo Ouest France
  • Logoequipe21
  • Logofrance3
  • North
  • Smavoile
  • Sony
  • Spindrift2
  • Sport Et Style Noir
  • Ushuaiatv

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus